Que peut vraiment faire un maire face à l’insécurité dans sa commune ?


400_F_25011_or1OpHiextqe5sKPrn62LHjfbuMIsg

En période d’élections municipales, il est de plus en plus courant de voir des candidats jouer les « gros bras » en promettant de gros moyens face à l’insécurité tel un Nicolas Sarkozy en 2007. Entre les paroles et les actes, les citoyens attendent une vraie réponse contre ce fléau qui ne cesse d’augmenter.

Les cambriolages qui continuent d’augmenter en 2013, par rapport à 2012, selon le bilan annuel de l’Observatoire Nationale de la Délinquance il y a eu une hausse de 6,4% des cambriolages en zone urbaine et + 4,7% en zone rurale. Les riverains désemparés s’organisent entre eux, c’est ainsi que l’on voit des dispositifs comme « Voisins vigilants », de plus en plus de villas équipées d’alarmes, de caméras. Les commerçants de centre-ville, moteurs du dynamisme d’une ville, braqués avec armes, ne reçoivent aucun soutien… pire que ça ils sont amenés devant les tribunaux lorsqu’ils « osent » se défendre ! Les dealers dans les villes, où la Police Municipale n’intervient pas par peur de représailles.

C’est l’occasion de pouvoir rappeler les pouvoirs du maire pour mettre en œuvre la sécurité dans sa commune. Le maire en qualité d’officier de police judiciaire peut par lui-même faire respecter la loi, et peut agir au niveau de sa police municipale. Alors certes le maire ne pourra pas lutter contre le laxisme judiciaire, mais il pourra appliquer une certaine forme de « tolérance zéro » locale qui permettra de dissuader les criminels.

Il lui suffit de donner des « moyens » à la police municipale.

–          Augmenter le nombre de policiers municipaux. Il ne s’agit pas d’augmenter pour augmenter, il faut donner des consignes précises à celle-ci pour qu’elle soit efficace. Les Policiers Municipaux doivent être de l’ordre de 0.1% de la population de la ville (exemple : 30 policiers municipaux sur une commune de 30 000 habitants).

–          Armer la police municipale de Taser avec formation adéquate. Cette mesure aura un effet dissuasif sur la délinquance.

–          Renforcer le parc de vidéosurveillances : avec un coût de 45.000€ par caméra, le maire peut lutter contre la délinquance. Pour plus d’efficacité, il peut innover dans l’instauration de caméras nomades (pas plus d’un, ou deux mois au même endroit) moins chères que des caméras fixes.

–          Spécialiser la police municipale par secteurs : mise en place d’unités spécialisées afin de favoriser les patrouilles. Les patrouilles doivent circuler 24h/24 et 7j/7

–          Ouverture des locaux de la police municipale 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ; en particulier dans les zones rurales. 

–          Coopération entre les partenaires institutionnels : c’est le cas pour les villes, où gendarmerie, police nationale et police municipale doivent travailler ensemble.

–          Soutien et promotion aux dispositifs d’intérêts généraux (comme Voisins Vigilants)

Ces mesures simples et efficaces peuvent être appliquées, encore une fois c’est une question de volonté ! Certains y pointeront un coût dans le budget municipal, à titre de rappel, le coût d’un policier municipal est l’équivalent du coût d’un fonctionnaire de mairie. On peut tout à fait réduire le nombre de fonctionnaires dans une mairie et le remplacer par un policier municipal.

Cet article est dédié aux 3.500 communes françaises possédant une police municipale.

Publicités

2 commentaires sur “Que peut vraiment faire un maire face à l’insécurité dans sa commune ?

  1. Il est pas mal ton blog mêmes si tu négliges pas mal d’information comme le fait que les cameras sont liberticide et inefficace (prends Londre par ex) et que les Mairie ne peuvent se permettre de supprimer un poste de fonctionnaire de mairie. Sinon bon courage pour la suite.

  2. Merci pour les encouragements ! Alors oui justement, les caméras ne sont pas toujours efficaces, c’est pour ça que comme je le disais, il faut qu’il y ait une volonté derrière de vouloir combattre cette insécurité (via des patrouilles). Le maire peut diminuer le nombre de fonctionnaires dans les mairies si ceux ci sont « inutiles », ou bien les substituer comme je le disais par des postes de policiers municipaux.

Ripostez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s